affiche star wars l ascension de skywalker
Cinéma

Star Wars : L’Ascension de Skywalker

18 décembre 2019, enfin il est là, les fans l’attendent depuis des mois maintenant. L’ultime volet de la nouvelle trilogie, Star Wars : l’Ascension de Skywalker ! En effet, ce film marque par la même occasion la fin d’une époque, celle de l’oeuvre de George Lucas, commencée il y a plus de quarante ans ! (si si, je vous jure, il y a aussi longtemps…ça ne nous rajeunit pas c’est sûr). Évidemment, vous comprenez bien qu’on a pas le choix, on va le voir, on y court même.

D’abord, ce dernier opus commence juste après la fin de l’épisode 8 où le sacrifice d’un personnage principal permet de faire diversion afin que la Résistance puissent s’échapper des griffes du Premier Ordre. Leia dirige la Rebellion et de son côté, Rey poursuit son entraînement avec Luke Skywalker.

Attention MINI SPOIL, du côté obscur, Kylo Ren découvre que Palpatine n’est pas mort ! Mieux encore, il décide de partir à sa recherche. Là, l’empereur lui ordonne de ramener Rey qui représente le seul obstacle au nouvel Empire qu’il souhaite créer. Fin du mini-spoil.

L’actrice principale, Daisy Ridley (Rey) ainsi que le charmant Adam Driver (Kylo Ren) tiennent leur rôle à la perfection. Ils nous transmettent avec justesse ce lien qui unit leurs personnages à l’écran.

© Walt Disney
© Walt Disney

Allez, je ne vous en dis pas plus sur l’histoire sinon vous allez me détester. Je vous dirais juste qu’aux premières notes de la célèbre musique de John Williams on sait qu’on est devant Star Wars. Et ça n’a pas pris une ride bizarrement.

Carrie Fisher - © Walt Disney
Carrie Fisher – © Walt Disney

Par ailleurs, ce qui est intéressant c’est que ce final opte pour un ton légèrement différent de l’épisode 8. Réalisé par J.J Abrams, le film offre ainsi une multitude de scènes d’action et d’effets spéciaux. Cela produit un rythmé effréné où vous ne voyez pas le temps passer. Il n’y a pas de temps mort, les transitions sont faites avec intelligence. Vous êtes plongé dans l’histoire, brillamment interprétée par un casting qu’on a plaisir à retrouver, et ce, sous différentes formes. Je rends d’ailleurs hommage, à travers cet article, à l’actrice Carrie Fisher, qui nous a quitté en 2016 et dont c’est la dernière apparition sur le grand écran, grâce à la magie de la technologie. En effet, en reprenant des plans de l’épisode précédent qui ont été numériquement retouchés, elle a pu « revivre » dans ce dernier épisode.

Pour le kiff perso, (oui je suis fan de ces persos…on ne se refait pas) je suis bien sûr ravie de retrouver le cultissime Chewbacca et les droïdes C-3PO, BB-8 et R2D2 qui apportent cette légèreté et cette pointe d’humour dont le film a besoin.

© Walt Disney
© Walt Disney

Finalement, on peut donc dire sans détour que c’est le meilleur épisode de cette nouvelle trilogie. Star Wars : l’Ascension de Skywalker amène une parfaite conclusion à l’ensemble de cette aventure mythique crée par Georges Lucas qui nous a fait rêver pendant plusieurs décennies. Alors n’hésitez pas à y aller en famille pour partager un bon moment.

Sans plus attendre, je vous invite à découvrir la bande-annonce du film, ça devrait vous donner envie 😉

En attendant de se retrouver dans les salles obscures, je vous souhaite un bon réveil ou une bonne nuit et comme dirait Quentin, vive le cinéma !

© By Adrien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.