No Make-up
Bien-être

2021 : Le retour du make-up naturel ?

Depuis le confinement il y a tout juste 1 an, les modes de consommation et du quotidien en matière de make-up ont bien changé. 

Après les deux mois de confinement, durant lesquels beaucoup de femmes ont abandonné leur pinceaux, fond de teint et mascara, de nombreuses femmes ont pris goût à ce retour au naturel lors de leur sortie au grand air.

Avant nous étions envahis par des influenceuses avec leur tutoriel make-up sur les réseaux sociaux et leurs nouvelles trouvailles dans le monde du cosmétique. Ce temps là est révolu ! 

Avec le #NoMakeUp, les nouveaux influenceurs montrent qu’il faut s’assumer au naturel. Cela montre que nous pouvons être beaux/belles sans tous ces produits artificiels, qui cachent notre « vrai moi ». 

On s’est finalement rendu compte que nous n’étions plutôt pas mal au naturel et que nous nous acceptions encore plus sans tout ce camouflage. 

Jeune fille sans make-up
© @jessleebuchanan

Le « moi authentique » chez la femme

On peut observer un retour vers le « moi authentique » chez la femme.

La femme a moins envie de se maquiller. Elle a tendance à se tourner vers une beauté plus saine, plus naturelle afin de montrer la réalité de son visage. Désormais au réveil ce n’est plus une inconnue, qui ne ressemble pas à la femme qu’elle était la veille. 

Avec le port du masque, les ventes de cosmétique ont fortement chutées. Forcément, tout le bas de notre joli minois est désormais caché. Cela a donc appris à la femme à s’accepter au naturel. 

Le confinement et le télétravail ont été l’occasion de revoir les habitudes de consommation au niveau des produits de beauté. Les femmes déclarent se maquiller beaucoup moins qu’un an auparavant. 

Les femmes ont différentes raisons de vouloir retrouver ce visage naturel. Tout d’abord celles qui veulent éviter les produits avec des compositions trop chimiques et potentiellement nocifs pour leur peau. D’autres affirment vouloir apprécier, aimer leur visage au naturel et le reste souhaite économiser le temps passé à se maquiller le matin.

Le « no make-up »

Le « no make-up », semble réellement s’imposer dans le monde de la beauté.

Ce phénomène est surtout visible chez les jeunes de moins de trente ans. Leur volonté de mieux consommer, de privilégier les produits naturels, locaux ou encore fait maison. Le souhait d’améliorer la qualité de sa peau devient primordiale.

Cette tranche d’âge affirme se maquiller moins qu’avant l’épidémie et que le confinement a permis une remise en question sur soi même et leurs habitudes de consommation. 

Il y a une tendance assez forte chez la femme de vouloir s’assumer au naturel. Mais on constate tout de même qu’il y a une pression sociale et que les « codes » de la société ne sont jamais loin.

Contrairement aux femmes plus âgées (65 ans et plus), qui sont nombreuses à penser que ne pas se maquiller en public est signe de « laisser-aller » et de « négligence » chez la femme. 

Nous pouvons constater une discordance générationelle, qui démontre l’impact des tendances du maquillage au fil des générations. Si aujourd’hui la beauté se veut naturelle et plus libre, ce ne fut pas le cas du temps de nos aînées.

Dites nous en commentaire si vous êtes plutôt la team no make-up ou full make-up ! 

Nous vous souhaitons une agréable journée, soirée, semaine ou week-end ! 

À bientôt avec de nouveaux articles !! 🙂 

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.